Quelles sont les marques de l’implicite



Introduction

L’implicite joue un rôle crucial dans la communication et la compréhension des messages. Il s’agit des informations non explicitement mentionnées, mais qui sont sous-entendues ou inférées par le contexte. Dans cet article, nous allons explorer les marques de l’implicite et comment les identifier dans différents types de discours.

1. Langage corporel

Le langage corporel est l’une des principales marques de l’implicite. Les gestes, expressions faciales, postures et mouvements peuvent transmettre des messages non verbaux qui complètent ou contredisent les paroles prononcées. Par exemple, un sourire forcé peut indiquer de la gêne ou de l’incrédulité, même si la personne affirme être d’accord.

Exemple:

Lors d’une négociation, un individu peut dire « oui » tout en hochant imperceptiblement la tête de gauche à droite, indiquant ainsi son désaccord malgré ses paroles affirmatives.

2. Ton de voix

Le ton de voix utilisé lors de la communication peut également véhiculer des messages implicites. L’intonation, le rythme et le volume peuvent révéler des émotions telles que la colère, l’enthousiasme, la surprise, etc.

Exemple:

Une personne qui parle très rapidement et avec un ton élevé peut signifier qu’elle est agitée ou nerveuse, même si ses mots sont calmes.

3. Choix des mots

Les mots utilisés dans une conversation peuvent également contenir des significations implicites. Certains termes ou expressions peuvent avoir des connotations spécifiques selon le contexte culturel ou social dans lequel ils sont utilisés.

Exemple:

Le choix d’utiliser le terme « collaborateur » plutôt que « employé » peut suggérer une relation plus horizontale et participative au sein d’une entreprise.

4. Contexte

Le contexte dans lequel une communication a lieu est essentiel pour comprendre les messages implicites. Les références partagées, les relations interpersonnelles et les événements récents peuvent influencer la manière dont les messages sont interprétés.

Exemple:

Une blague qui peut sembler anodine dans un cadre informel pourrait être jugée inappropriée dans un contexte professionnel.



Conclusion

Les marques de l’implicite sont omniprésentes dans nos interactions quotidiennes et il est crucial de les reconnaître pour une communication efficace. En observant attentivement le langage corporel, le ton de voix, le choix des mots et le contexte, nous pouvons décoder les messages cachés et améliorer notre compréhension mutuelle. N’oubliez pas que la communication ne se limite pas aux mots prononcés, mais englobe un large éventail de signaux et de indices qui enrichissent notre perception des messages échangés