Quel impôt paie un auto-entrepreneur

Lorsqu’un auto-entrepreneur exerce son activité, il doit s’acquitter de certains impôts qui sont propres à son statut. Voici un aperçu des principaux impôts que doit payer un auto-entrepreneur.

## Cotisations sociales

Les auto-entrepreneurs sont soumis au régime micro-social, ce qui signifie qu’ils doivent payer des cotisations sociales en fonction de leur chiffre d’affaires. Ces cotisations comprennent notamment les cotisations sociales de base et la contribution à la formation professionnelle. Elles sont calculées en pourcentage du chiffre d’affaires réalisé.

## Impôt sur le revenu

Les auto-entrepreneurs sont soumis au régime micro-fiscal, qui consiste à appliquer un abattement forfaitaire sur le chiffre d’affaires réalisé pour déterminer le revenu imposable. Ce revenu est ensuite soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu.

## TVA

En tant qu’auto-entrepreneur, vous êtes soumis au régime de la micro-entreprise en matière de TVA. Cela signifie que vous êtes dispensé de facturer la TVA à vos clients, sauf si vous choisissez d’opter pour le régime de la franchise en base de TVA. Dans ce cas, vous ne facturez pas la TVA à vos clients, mais vous ne pouvez pas la déduire non plus sur vos achats.

## Contribution à la formation professionnelle

Les auto-entrepreneurs sont tenus de contribuer à la formation professionnelle continue. Cette contribution est calculée en pourcentage du chiffre d’affaires réalisé et doit être déclarée et payée chaque année.

## Taxes locales

En plus des impôts mentionnés ci-dessus, les auto-entrepreneurs peuvent également être soumis à certaines taxes locales, comme la cotisation foncière des entreprises (CFE) ou la contribution économique territoriale (CET) si leur activité est exercée dans un local professionnel.

En résumé, un auto-entrepreneur doit donc payer des cotisations sociales, un impôt sur le revenu, éventuellement la TVA et d’autres taxes locales en fonction de sa situation. Il est important de tenir compte de ces différentes obligations fiscales pour bien gérer son activité et éviter tout problème avec l’administration fiscale.

N’hésitez pas à consulter un expert-comptable ou un spécialiste en fiscalité pour vous aider à comprendre et à gérer au mieux vos obligations fiscales en tant qu’auto-entrepreneur


Si tu as aimé cet Article, ne rate pas les derniers en date